• Léo-Paul SAPET

LES CLEFS D'UN MENTAL PERFORMANT 🔑 (3/5) : Gérer son stress

Dernière mise à jour : 5 juil.


Michael Phelps aux JO de pékin en 2008

Douleur au ventre ? Inquiétude sur la compétition à venir ? Peur de louper votre prochaine action ? Appréhension du résultat ? Sous pression ? Pas de doute, vous êtes stressé… Mais comment gérer vous votre stress ?


Gérer son stress est une faculté que nous pouvons développer et optimiser afin d’être le plus performant possible, tout en améliorant son bien-être dans la pratique sportive (mais aussi dans la vie de tous les jours). Et attention !


Contrairement aux idées reçues, le stress n’est pas synonyme de contre performance. Un chercheur, Hanin en 1986 ¹, a démontré que chaque sportif a besoin d’un niveau de stress différent pour être performant. C’est ce qu’on appelle la Zone Individuelle de Performance Optimale (IZOF) :


Modèle de Hanin (1986)

Cette Zone Individuelle de Performance est propre à chaque athlète, certains sont performants s’ils sont très peu stressés et à l’inverse, d’autres sportifs ont besoin de ressentir un grand stress pour donner le meilleur d'eux même. Malgré tout, dans la majorité des cas, le stress paralyse et nous empêche de jouer à notre meilleur niveau.



La solution serait alors de réussir à faire diminuer ce stress pour atteindre notre Zone Individuelle de Performance Optimale.


Et justement, dans une étude scientifique, Manzoni ², a démontré que la relaxation est une technique efficace pour lutter contre un trop grand stress. Par conséquent, l’élaboration d’un programme d'entraînement en relaxation améliore la gestion du stress et ainsi la performance en compétition. Le principal intérêt de cette technique est la régulation de la respiration, sur laquelle on peut intégrer d’autres outils comme l’imagerie mentale ou le discours interne. Et si vous êtes trop mou en compétition, que vous ne ressentez aucun stress pour vous pousser à donner le meilleur de vous, la préparation mentale permet également de vous créer une routine d'activation qui vous amènera dans votre Zone Individuelle de Performance.


Mais au fait, savez vous à quel niveau de stress vous êtes le plus performant ? N'hésitez pas à prendre contact avec un préparateur mental pour avoir la réponse.



¹ : Hanin, Y. L. (1986). State-trait anxiety research on sports in USSR. In C. D. Spielberger & R. Díaz Guerrero (Eds.), Cross-cultural anxiety (vol. 3, pp. 45–64). Washington, DC: Hemisphere.


² : Manzoni, G.M., Pagnini, F., Castelnuovo, G. & Molinari, E. (2008). Relaxation training for anxiety: a ten-years systematic review with meta-analysis. BMC Psychiatryvolume 8, Article number: 41




67 vues0 commentaire